logo hahaha tel

Et toutes ces choses là...

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Je viens de faire une expérience enrichissante.
Je me suis inscrit sur l’un des réseaux sociaux les plus connus.
Jusqu’à présent, je vivais retiré du monde, isolé d’une société en effervescence, ignorant tout des captivantes péripéties de la famille Kardashian, et n’ayant pas vu le dernier clip à la mode montrant un petit chat qui joue de la cornemuse. Autant dire que j’étais pratiquement devenu inculte, seul, isolé dans mon village perdu.
Me voilà donc virtuellement connecté à un potentiel de dizaines de millions d’amis. Pas plus, car je ne souhaite pas discuter dans une langue que je maitrise mal, comme le Mandarin, le Bengali ou le Russe, voir même l’Italien ou encore l’Anglais.
Je vais donc me contenter, pour commencer, de quelques millions d’amis parlant plus ou moins bien ma langue. Jusqu’à présent, je comptais mes amis sur les doigts d’une main. Je préférais cela, car au cas où il me viendrait à devenir manchot, je pourrais, malgré tout, toujours compter sur mes amis.
Mais revenons à ce réseau social dont me voilà maintenant membre, et aux millions d’amis qui n’attendent qu’un signe de ma part pour se manifester et venir me congratuler virtuellement pour la bonne décision que j’ai prise.
Alors, voyons... Je vois un cadre vide qui m’indique « écrivez quelque chose. »
Bien, je m’exécute, et après avoir soigneusement placé le curseur dans le cadre en question, en m’appliquant j’assouvis le désir de mon interlocuteur virtuel en tapant « Quelque chose », suivi d’un habile retour chariot, afin de valider l’écrit.
Et là, stupeur ! Rien ne se passe. J’ai beau attendre et attendre encore, rien ! Je croyais pourtant avoir répondu à la demande correctement... Je replace alors le curseur dans le même cadre, réapparu aussitôt, et j’enchaîne : « Faisant suite à votre demande, j’ai écrit quelque chose, et rien ne se passe ! Aurais-je gagné quelque chose ? Un petit cadeau de bienvenue, par exemple, m’aurait semblé de bon aloi. Enfin, quelque chose pour marquer le coup. Un petit rien, mais quelque chose quand même. »
Toujours pas de réponse !
Alors, là, je m’insurge. Voilà que je fais l’effort, moi, devenu récemment écrivain, d’écrire quelque chose, gratuitement, chose rare puisque je dois maintenant vivre de mon nouveau métier, ce qui n’est pas chose facile. En échange, j’espérais donc une petite chose, même une chose futile, une chose banale, c’eut été la moindre des choses ! Mais, chose curieuse, regardons les choses en face : sans vouloir envenimer les choses, force est de reconnaître que l’interlocuteur doit avoir autre chose à faire que de complaire aux nouveaux arrivants.
Pourtant, la première des choses à faire pour accueillir un nouvel arrivant, qui de plus écrit quelque chose gracieusement, serait de le remercier, ce qui est une chose importante sans être une chose bien compliquée, me semble-t-il ! Enfin, j’imaginais que c’était chose courante sur ce genre de site, mais je m’aperçois que les choses évoluent et que ces pratiques sont des choses du passé, sans doute.
Eh bien il faut savoir dire les choses, et je dis que les choses doivent changer ! Réagissons ! Prenons les choses en mains !
Ma vision des choses est toute autre, et si l’on veut faire bouger les choses, il y a un tas de choses à améliorer, surtout en communication qui devrait être la chose la mieux partagée.
J’aurais, sur le sujet, encore bien des choses à raconter, mais je ne veux pas répéter tout le temps la même chose, alors parlons d’autre chose. De choses positives ! Des choses de l’esprit. Et de l’esprit, il y en a dans Le Palmier, qui cependant ne prend pas les choses trop au sérieux.
Dès lors, ne pensez qu’à une chose : se procurer Le Palmier.
Et retenez bien une chose : il est en vente sur ce site !
Voilà une bonne chose de faite.