logo hahaha tel

La Serpette

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Chers amis1, bonjour !

Pourquoi revenir sur cette oeuvre majeure : La Serpette ?

Eh bien tout d'abord parce qu'on ne voit rien de bien intéressant dans l'actualité de ce début d'année 2019. Tout au moins, rien qui ne soit déjà traité par tous les médias existants, de Picsou Magazine au Monde Diplomatique. Le déréglement climatique, les Gilets Jaunes, les gags désopilants du Président des États-Unis d'Amérique, les périlleux exercices d'équilibristes du gouvernement... bref, tous les sujets ont été abordés, développés, décortiqués par des experts, analysés, expliqués par le menu de telle sorte qu'on ne peut plus rien en dire.

Passons donc aux choses sérieuses : ce qui a été volontairement tu aux populations assoifées de culture avant tout, et par exemple : Le Prix Krospenfüger 2018 !

Eh oui, nous avons reçu un courrier abondant nous demandant avec une légitime angoisse : "Mais qui a reçu, cette année, le prix Krospenfüger ?"

Pour couper court à toute rumeur, nous informons donc notre vaste public : La Serpette a reçu le "Prix Krospenfüger" 20182 pour l'opportunité d'une page 44 dans l'oeuvre.


1. Après enquête, il s'est avéré qu'au moins deux personnes suivraient ce blog, ce qui nous autorise à employer le pluriel.
2. Ce prix a été décerné par le jury avec une étonnante et indiscutable unanimité de 3 voix pour et une abstention.