logo hahaha tel
  • Bienvenue chez Ha ! Ha ! Ha ! Editions

HaHaHa Editions - Marc Balland

Dédicaces

Enquête agricole

Enquête agricoleAprès "l'Enquête pendant l'avent", le commissaire Jacques Khuz et son adjoint, Séraphin Dumonde, ont pris des vacances. Mais ce dernier, en perdition, appelle son patron. Alors, laissant là son cher 15e arrondissement, le commissaire quitte Paris pour voler au secours de son fidèle assistant parti skier dans le Cher (18).

Le cousin Émile ayant disparu, il va falloir enquêter dans le milieu agricole avec l'aide de la gendarmerie du secteur. Interrogeant les voisins et les membres de la BOUSE dont Émile était le leader, les deux compères rencontreront des personnages atypiques aux pratiques souvent surprenantes. On apprendra par la même occasion l'étonnante réalité concernant l'origine des événements de mai 68 ainsi que d'intéressantes anecdotes historiques.

Illustré par Bernard Veyri, ce deuxième polar loufoque de Marc Balland est disponible sur la boutique de HaHaHa-éditions !

Enquête pendant l'avent

Enquête pendant l'aventPour cette première enquête, le commissaire Jacques Khuz et son adjoint Séraphin Dumonde vont devoir déjouer un complot visant à déstabiliser le gouvernement.

Cette première fiction commence en région parisienne où les deux limiers seront mis en échec par le redoutable nain jaune. Elle conduira nos héros en Schnockie pour y loger les malfrats qui cultivent le rhakzdnôg servant à la fabrication du radinobenzol, carburant nécessaire à faire fonctionner les locomotives sous-marines de SETROCON prévues pour relier Mont-de-Marsan à New-York. Elle se terminera dans le quartier de l'Étoile en passant par la loge du concierge de l'Arc de Triomphe, Marcel Bonaparte.

Ce polar de Marc Balland illustré par Bernard Veyri est un remède souverain contre la morosité et ne manquera pas de vous faire rire. Vous pouvez l'acheter sur la boutique de HaHaHa-éditions.

Indispensable Palmier

Le Palmier

En toute impartialité, le plus honnêtement du monde, c'est là l'ouvrage à posséder ! Le Palmier, c'est bien plus qu'un simple almanach quantique perpétuel, c'est aussi, et surtout, la certitude d'obtenir les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posé, la chance de vous poser des questions auxquelles vous n'avez jamais pensé, l'opportunité de ne jamais vous voir asséner des réponses à propos de sujets dont vous vous moquez complètement.

Le Palmier, c'est un défi lancé à l'intelligence. Vous ne comprendrez peut-être pas tout et c'est somme toute plutôt une bonne nouvelle. En effet, les auteurs du Palmier reconnaissent eux-même ne pas être en mesure de comprendre parfaitement le contenu de cet ouvrage complexe, loufoque, foutraque, drôle et plein d'humour mais aussi intelligent et imprimé sur 120 pages de vrai papier authentique.

Le Palmier sur la boutique

Le Palmier

De la rencontre de trois auteurs gagnés à la cause humoristique naît l'almanach perpétuel et inconsistant Le Palmier en novembre 2016. Cet almanach est d'une délicieuse absurdité. Il ne respecte rien, ni l'ordre chronologique ni la vérité.

En 120 pages imprimées sur un très beau papier de qualité supérieure à l'aide d'une encre acquise à prix d'or en des contrées lointaines et ramenée à dos de chameau jusqu'à la presse de l'imprimeur après de rocambolesques aventures qui mériteraient d'être narrées, Le Palmier porte haut l'humour sous plusieurs formes. Maître du contrepet et du jeu de mots, Patrick François accompagne Marc Balland, écrivain respectueux de l'esprit de Pierre Dac et Michel Loiseau, dessinateur humoristique et occasionnellement écrivain.

Almanach avant tout bien qu'humoristique, Le Palmier coûte 12 euros. Si l'on compte bien, cela nous fait la page à dix centimes d'euro ce qui, convenons-en, constitue un rapport qualité-prix tout à fait favorable. Si l'on ajoute à cela que vous pourrez vous instruire à sa lecture, nous pouvons sans craindre de nous tromper affirmer que l'investissement est parmi les meilleurs du moment.

Procurez-vous un exemplaire du Palmier sur la boutique

Le Président vous parle...

Notre bon Président, qui a l’oeil à tout, et que nous appelons par respect "Parrain", a constaté que certaines personnes, dont nous tairons pour l’instant les noms, n’ont toujours pas « Le Palmier » !
Pareille situation n’est pas tolérable dans un pays comme le nôtre, où la culture occupe dans l’esprit de chaque citoyen, une place de choix.
Notre bon Président a décidé de se montrer magnanime, et de différer les sanctions à l’encontre des étourdis qui auraient omis de se procurer cet ouvrage de référence.
Pour l’instant, et pour l’instant seulement, le prix du « Palmier » ne sera pas majoré des intérêts de retard que l’éditeur, hahaha-éditions, serait en droit de réclamer. Il reste miraculeusement fixé à 12 €. Cette somme dérisoire comprend toutes les taxes possibles et imaginables, y compris la part d'impôt sur la fortune que notre bon Président est obligé de payer vu le succès commercial du chef-d'oeuvre en question.
Afin de ne pas vous exposer à de graves sanctions, nous vous engageons à commander au plus tôt votre « Palmier ». Votre nom sera alors rayé des listes noires de notre bon Président, et vous pourrez dormir tranquilles, votre « Palmier » sur la table de chevet. (en cas de contrôle inopiné).

C'est un conseil amical que nous vous conseillons de suivre.
Dans le cas contraire, suivez son regard...

On parle de nous dans Sud-Ouest

Palmier SO 22 04 17Ce samedi 22 avril 2017 est un jour à marquer d'une pierre blanche puisque Hervé Chassain a parlé de notre maison d'édition dans le journal Sud-Ouest.

Au long de son article, le journaliste tient à montrer qu'il a bel et bien lu le Palmier et nous ne pouvons que le féliciter et lui adresser nos compliments enflammés autant que sincères. Lire le Palmier dans son entier n'est certes pas une tâche impossible, plusieurs sont ceux qui y sont parvenus, mais force est de reconnaître que ce n'est pas pour autant chose aisée. Parmi les pré-requis, bien sûr, il convient de savoir lire et, de préférence, la langue française. Savoir lire l'avenir dans la langue de bœuf sauce piquante ne vous aidera en rien dans la découverte du Palmier. Savoir lire, c'est bien, savoir rire, c'est mieux. Et Hervé Chassain (gloire lui soit rendue) l'a bien compris. Il est nécessaire d'avoir un solide sens de l'humour pour déguster le Palmier. D'ailleurs, il ne s'y trompe pas et prévient dès le titre de l'article : " Un livre rien que pour rire ". En effet, il fait bien de le préciser. Certains et certaines auraient pu acheter le Palmier (douze petits euros) pour rire et pour pleurer et alors ils en auraient été pour leurs frais, au moins pour la moitié. Nous avons réalisé une petite enquête auprès des personnes ayant lu le Palmier ou ayant œuvré à sa conception et peu nombreuses sont les personnes qui reconnaissent avoir pleuré — sinon de rire — à cause du Palmier.

Hervé Chassain explique très clairement quoique d'une manière légèrement absconse, obscure, peu précise et très approximative que le Palmier est un livre qui tient chaud. Dans son style si journalistique, il glisse en effet que le Palmier ne vaut rien pour ceux qui naviguent aux environs proches du premier degré. C'est une réalité prouvée scientifiquement que le Palmier génère une substantielle hausse des températures et, d'ailleurs, le GIEC se penche sur la question avec d'autant plus d'intérêt que, mine de rien, ces gens là aiment aussi rire un peu de temps en temps.

Le fantastique journaliste du non moins fabuleux journal précise que le Palmier est un bréviaire de la "poilade" à l'ancienne. Et quoi de meilleur que la moutarde "à l'ancienne" ? C'est la garantie de la préservation d'une tradition et une reconnaissance implicite de ce que les auteurs du Palmier s'inscrivent dans un courant de pensée engendré il y a plusieurs millénaires par les premiers pré-humains à l'origine du premier éclat de rire.


 

Presse

Prix Krospenfüger - Le film !

Amis du palmier, bonjour !

Le prix Krospenfüger, expliqué ci-dessous, a été décerné à l'ouvrage "Le Palmier". (Voir aussi là)

Cet événement littéraire très attendu récompense donc, et l'on s'y attendait, le livre de Messieurs Marc Balland, Patrick François et Michel Loiseau (par ordre alphabétique, ou par ordre d'arrivée sur Terre, au choix).

Grâce aux archives de l'INA, nous vous faisons partager ce moment d'émotion intense, qu'a été la remise de ce prix.

Cliquez ici, ou recopiez ce lien dans votre navigateur (après lui avoir poliment demandé la permission, bien entendu) :

Et n'oubliez pas : 12 € seulement !! Ah, c'est vraiment pas cher, la culture de nos jours...

Salon du livre illustré dans le Courrier Français

coupure de presse du salon du livre illustré de Thenon

Nous étions au Salon du livre illustré de Thenon pour sa deuxième édition et nous y présentions "La serpette". Alain Bernard, journaliste bien connu, ancien pilier de Sud-Ouest, nous a fait une publicité remarquable. Merci à lui !